Vitamines pour les enfants

Auteur Yummygums
Dernière mise à jour: 11 March, 2021

Que sont les vitamines ?

Les vitamines sont des micronutriments, c’est-à-dire des nutriments de très petite taille, mais qui jouent un rôle très important dans divers processus de l’organisme. Les vitamines veillent par exemple au bon fonctionnement de la digestion et du métabolisme. Les micronutriments, contrairement aux macronutriments, ne fournissent pas directement d’énergie au corps. Mais les vitamines permettent de tirer l’énergie des macronutriments. Elles jouent le rôle de catalyseur. Dans certains processus, elles ont une fonction de soutien, mais dans de très nombreux autres processus, leur rôle est vraiment essentiel. « Vita » vient de « vie » : les vitamines sont indispensables à la vie par le biais de très nombreux processus.

Les vitamines, avec les minéraux qui sont aussi des micronutriments, veillent au bon déroulement de tous les processus de votre organisme. Il y a au total treize vitamines différentes, toutes ayant leur propre fonction. Parmi ces vitamines, votre corps peut en fabriquer quatre lui-même, mais pour cela, il a besoin de la lumière du soleil. La production de vitamine A et de vitamine B3 nécessite la présence de l’acide aminé tryptophane et du bêta-carotène, qui sont tirés de l’alimentation. Les vitamines que votre corps fabrique lui-même, il les fabrique en très petites quantités (sauf la vitamine K). C’est pourquoi il est nécessaire d’apporter des vitamines au corps par le biais de l’alimentation, aussi bien pour ces quatre vitamines que pour les autres.

Il est donc très important d’avoir une alimentation variée et c’est le conseil numéro un de Centre sur l’alimentation néerlandais. Plus vous mangez d’aliments différents, plus vous avez de chances d’absorber une grande variété de vitamines et minéraux. Le Centre sur l’alimentation sait bien que c’est plus facile à dire qu’à faire, et il a donc établi la règle des cinq. Ce repère peut servir d’aide à tout le monde afin d’absorber suffisamment de vitamines, minéraux, protéines, glucides et lipides (Voedingscentrum, 2019). Lors de certaines phases de votre vie, votre corps a des besoins accrus en vitamines, comme en cas de maladie, de grossesse ou lorsque vous avez atteint un certain âge. Surtout dans ces périodes, il est recommandé de compléter votre apport de vitamines avec des compléments alimentaires (Redactie Gezondheidsplein, 2018).

 

Mon enfant a-t-il besoin d’un complément (multi)vitaminé ?

C’est une question que de très nombreux parents se posent. Et c’est compréhensible, vu que de nombreux jeunes enfants mangent peu de légumes. Heureusement, les vitamines se trouvent également dans d’autres produits, comme les fruits, le pain complet, le riz complet, le lait et les pommes de terre. Bien que de nombreux enfants ne mangent pas beaucoup de légumes, la plupart des enfants absorbent toutefois assez de vitamines. C’est ce qui est révélé par les recherches du RIVM, qui examinent le comportement alimentaire de plus de 1250 enfants entre 2 et 6 ans. Mais à partir de 7 ans, une partie des enfants a des apports en vitamines A, B1, C et E, ainsi qu’en magnésium, potassium et zinc, plus faibles que ce qui est recommandé. Dans tous les cas, il est recommandé de donner 10 microgrammes par jour de vitamine D aux enfants jusqu’à 4 ans, en plus de leur alimentation, qu’ils mangent assez de légumes ou pas. Les gouttes, gélules ou gommes contenant de la vitamine D conviennent, comme Multi Plus de Yummygums. La vitamine D supplémentaire soutient le développement des os chez les jeunes enfants.

Saviez-vous que les Yummygums contiennent presque toutes les vitamines dont vous avez besoin ?

Vous pouvez les trouver dans les aliments, les boissons et les compléments alimentaires : les vitamines.

Découvrez notre Yummygums

À quoi dois-je prêter attention lors de l’achat de vitamines pour mon enfant ?

Il est recommandé d’apporter un regard critique sur l’étiquette des compléments alimentaires. Les enfants de moins de 4 ans ont besoin de 10 microgrammes supplémentaires de vitamine D par jour, mais tous les compléments multivitaminés ne contiennent pas assez de vitamine D. À cause de cela, vous avez parfois besoin d’un complément de vitamine D en plus du complément multivitaminé. Yummygums Multi Plus est conçu de sorte que la dose journalière pour les enfants (2 gommes) contient 15 microgrammes de vitamine D, pour que votre enfant ait un apport suffisant en vitamine D. Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter un autre complément pour la vitamine D.

D’après la loi, l’étiquette des compléments vitaminés doit afficher les quantités exactes de vitamines. Mais l’étiquette doit également indiquer le pourcentage correspondant des apports journaliers recommandés (AJR) pour les adultes, sachant que les besoins des adultes sont environ le double des besoins des enfants. Pour les enfants, choisissez donc un complément alimentaire qui indique maximum 50% des AJR.

Yummygums Multi Plus est facile à doser, aussi bien pour les enfants que pour les parents : les enfants prennent deux gommes par jour et les parents en prennent quatre. Vous n’avez pas à vous inquiéter d’un apport trop élevé en vitamine D, qui n’est pas dangereux. Par contre, cela n’est pas valable pour toutes les vitamines : plus de 200 microgrammes (pour les enfants de 3 ans) ou plus de 350 microgrammes (pour les enfants de 4 à 8 ans) d’acide folique synthétique peut provoquer des troubles de la santé. Vérifiez donc bien l’étiquette avant d’acheter un complément alimentaire, et contrôlez surtout les quantités de vitamine A et acide folique (Consumentenbond, 2019).

 

Est-ce que mon enfant peut avoir un apport trop élevé en vitamines ?

En prenant des quantités de compléments alimentaires plus élevées que ce qui est recommandé par le fabricant, ou en consommant en plus beaucoup de produits avec vitamines ajoutées, la dose de vitamines peut devenir trop élevée. Beaucoup d’aliments spécialement fabriqués pour les enfants contiennent des vitamines ajoutées. Suivez donc bien les recommandations données sur l’étiquette, et vérifiez cette étiquette au moment de votre achat. Les pots de Yummygums sont équipés d’un bouchon avec sécurité enfant, pour éviter que les tout-petits n’aient un accès illimité à ces compléments vitaminés.

Que signifie « % des AJR » sur le pot ?

L’abréviation « AJR » signifie « apports journaliers recommandés ». C’est la quantité optimale de vitamines et minéraux à absorber tous les jours, d’après le Conseil supérieur de la santé néerlandais. On voit parfois « AR » sur l’étiquette, qui signifie « apport de référence ». AJR et AR ont en fait la même signification. Ils donnent tous deux une quantité recommandée par jour. Étant donné que les besoins varient avec l’âge, le sexe et certaines situations, chaque catégorie a ses propres AJR. Sur le site internet de Vitamine Info, vous pourrez trouver de quelles quantités vous et votre enfant avez exactement besoin. Vitamine Info base ses informations sur les directives du Conseil supérieur de la santé néerlandais.

Synthétique ou naturel

Il y a une différence entre la version synthétique et la version naturelle d’une vitamine ou d’un minéral, comme vous l’avez peut-être déjà entendu. Dans le cas des minéraux, la différence la plus importante vient du fait que la version naturelle peut réellement être trouvée dans la nature, sous forme animale, végétale ou minérale. Quand une substance est fabriquée en laboratoire, on parle alors de forme synthétique. Dans certains cas, la version synthétique est tout à fait identique à la version naturelle, votre corps ne remarque pas la différence. Étant donné que tous les fabricants n’utilisent pas les mêmes matières premières dans le procédé de production, on peut souvent remarquer une différence entre les différents compléments vitaminés (Gezondheidsplein, 2019).

Dans la plupart des cas, il n’y a pas de différence entre l’absorption des vitamines naturelles ou synthétiques. Les vitamines, D, B5, B6, B11 (acide folique) et B12 font exception à la règle. Dans ces cas, il s’avère que la forme synthétique est mieux absorbée. Dans le cas de la vitamine E, c’est exactement le contraire : c’est la forme naturelle qui est mieux absorbée par l’organisme (Consumentenbond, 2019).

Les multivitamines plus chères sont-elles meilleures que les moins chères ?

Si vous regardez strictement la qualité des vitamines dans un complément alimentaire, il n’y a pas de différence entre les compléments plus chers ou moins chers. Pour votre organisme, une molécule de vitamine D restera toujours une molécule de vitamine D, quel que soit le prix que vous aurez payé. Les différences entre les différents produits se trouvent plutôt dans les matières premières ou additifs utilisés dans le processus de production. De plus, les grandes marques proposent un assortiment plus large que les marques de distributeurs.

Conseils médicaux

La santé de votre enfant dépend d’innombrables facteurs. Mais heureusement, certains facteurs peuvent vous donner une indication. Votre enfant a-t-il un apport suffisant en vitamines et minéraux ? Est-ce qu’il bouge beaucoup ? Son IMC est-il sain ? Par contre, si un de ces facteurs n’est pas optimal, cela ne veut pas dire que votre enfant n’est pas en bonne santé. Mais d’après le Centre néerlandais de la santé des jeunes, il est recommandé de ne pas laisser votre enfant s’éloigner encore de la moyenne. En transmettant à votre enfant des habitudes alimentaires saines et un mode de vie actif, il pourra en bénéficier sur le long terme. Quand les enfants mangent sainement et absorbent les vitamines et minéraux dont ils ont besoin dès le plus jeune âge, il y a de grandes chances qu’ils continuent sur cette voie pour le reste de leur vie.

C’est bien dommage, mais les jeunes enfants n’apprécient pas toujours le goût des légumes, parce que leurs papilles gustatives doivent encore s’y habituer. On voit ici la solution en même temps : ne cessez pas de leur proposer ces légumes, ils vont bien finir par les aimer un jour. Si vous vous inquiétez sur le comportement alimentaire de votre enfant, demandez conseil à un diététicien ou à votre médecin. Prêtez attention non seulement aux vitamines et minéraux, mais aussi, par exemple, aux acides gras et aux fibres.

Numéros E et sucre

Bien qu’ils n’aient pas toujours bonne réputation, les numéros E ne sont pas dangereux. S’ils étaient dangereux, ils ne seraient pas autorisés par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA). Un numéro E est simplement une substance approuvée qui a obtenu un code pour que les listes d’ingrédients soient moins longues. Cela peut être une substance synthétique sans danger ou même une substance naturelle. Des ingrédients entièrement naturels, tels que l’acide citrique ou le curcuma, peuvent aussi se cacher sous un numéro E.

D’après des recherches de l’association néerlandaise de consommateurs, il s’avère que la plupart des compléments multivitaminés pour les enfants à partir de trois ans ne contiennent pas de sucre mais des édulcorants. Dans les gommes, il y a souvent du sucre ou du sirop de glucose, comme indiqué sur l’étiquette. Dans les comprimés, il y a parfois du sucre et des édulcorants. L’avantage des gommes, c’est que les enfants peuvent les mâcher et qu’elles sont bien meilleures qu’un comprimé. Et si la gomme est trop grosse ou la dose trop élevée, les gommes sont faciles à couper en deux.

Vitamines

Si les enfants ont une alimentation saine et variée, ils ont les vitamines et minéraux dont ils ont besoin. Les compléments alimentaires ne sont en principe pas nécessaires, à l’exception des enfants qui ont une peau sombre, les enfants qui sortent peu et les enfants de moins de quatre ans. Pour ces enfants, un supplément de 10 microgrammes de vitamine D par jour est recommandé. Le Centre sur l’alimentation néerlandais recommande également un supplément quotidien de vitamine K de 150 microgrammes pour les bébés de 0 à 3 mois.

Vous trouverez ci-dessous un tableau avec toutes les vitamines dont les enfants de 0 mois à 18 ans ont besoin. C’est une vue d’ensemble très succincte, les vitamines les plus importantes pour les enfants seront détaillées plus loin sur cette page.

Voici les apports journaliers recommandés :

Vitamines 0 à 5 mois 6 à 11 mois 1 à 3 ans 4 à 8 ans 9 à 13 ans 14 à 18 ans
A 300 µg 300/350*3 µg 350/400*4 µg RE 600 µg 700/900*6 µg RE
B1 0,2 mg 0,2 mg 0,3 mg 0,5 mg 0,8 mg 1,1 mg
B2 0,4 mg 0,4 mg 0,5 mg 0,7 mg 1,0 mg 1,1/1,5*6 mg
B3 2*1 mg 2 mg 4 mg NE 7 mg 11 mg 13/17*6 mg NE
B5 2 mg 2 mg 2 mg 3 mg 4 mg 5 mg
B6 0,12-0,20*2 mg 0,2 mg 0,4 mg 0,7 mg 1,1 mg 1,5 mg
B8 5 µg 6 µg 20 µg 25 µg 25/35*5 µg 35 µg
B11 50 µg 60 µg 85 µg 150 µg 225 µg 300 µg
B12 0,4 µg 0,5 µg 0,7 µg 1,3 µg 2,0 µg 2,8 µg
C 20 mg 25/30*3 mg 30/40*4 mg 50 mg 75 mg
D 10 µg 10 µg 10 µg 10 mg 10 µg 10 µg
E 3 αTE 4/5*3 αTE 5/6*4 αTE 7/8*6 αTE 8/10*6 αTE
K 150 µg 30 µg 55 µg 60 µg 75 µg

 

Les quantités sont données en milligrammes (mg) ou microgrammes (µg), RE = unités de rétinol, NE = équivalents acide nicotinique, αTE = unités d’alfa-tocophérol.

*1     En tenant compte d’un allaitement exclusif.
*2     Avec allaitement exclusif 0,12 mg, avec lait en poudre (plus grande teneur en protéines) 0,20 mg.
*3     1ère quantité de 1 à 2 ans, 2ème à 3 ans.
*4     1ère quantité de 4 à 5 ans, 2ème de 6 à 8 ans.
*5     1ère quantité de 9 à 10 ans, 2ème de 11 à 13 ans.
*6     1ère quantité pour les filles, 2ème pour les garçons.
(Vitamine Info, 2019)

De quelle alimentation doivent venir ces vitamines ?

Nous donnons ci-dessous un aperçu rapide des aliments dans lesquels vous pouvez trouver les vitamines les plus importantes pour les enfants. Pour un rapport plus complet sur les vitamines et où elles se trouvent précisément, vous pouvez consulter la table des valeurs nutritionnelles et la Bibliothèque des Vitamines de Yummygums.

Vitamines les plus importantes pour les enfants

Nous donnons ci-dessous quelques explications sur les vitamines les plus importantes pour les enfants.

Vitamine A
La vitamine A est importante pour la croissance, pour la santé de la peau, des cheveux et des ongles et pour le système immunitaire. Cette vitamine se trouve dans les produits animaux, tels que les viandes, et surtout dans le foie. Les fruits et légumes contiennent du bêta-carotène, que le corps est capable de transformer en vitamine A. Ne donnez pas trop de vitamine A à votre enfant, car un excès peut lui être nocif. Vous trouverez plus de détails ici à ce sujet.

Vitamine B6
La vitamine B6 veille à la production de globules blancs et maintient la bonne santé des glandes lymphatiques, où les globules blancs sont fabriqués. La vitamine B6 se trouve, entre autres, dans les viandes, poissons, pains, céréales, légumineuses, légumes et produits laitiers.

Vitamine C
Cette vitamine protège les cellules de l’organisme. La vitamine C est également nécessaire à la formation des tissus conjonctifs, à l’absorption du fer, et elle est bonne pour l’immunité. C’est également un anti-oxydant qui aide à protéger les tissus contre les dommages. Les pommes de terre, fruits et légumes contiennent beaucoup de vitamine C.

Vitamine D
La vitamine D est nécessaire à la croissance et au développement des os et des dents de votre enfant. La vitamine D joue un rôle dans le fonctionnement des muscles, le système immunitaire et l’absorption du calcium. La vitamine D se trouve principalement dans les poissons gras et la margarine.

Vitamine E
La vitamine E protège les parois cellulaires, vaisseaux sanguins, organes, yeux et tissus contre les dommages. La vitamine E se trouve dans l’huile de tournesol, la margarine, le pain, les céréales, noix, graines et fruits.

Minéraux

Vous trouverez ci-dessous un tableau avec les apports journaliers recommandés (AJR) en minéraux pour les enfants de 6 mois à 18 ans. Un peu plus loin, vous pourrez lire quelques explications sur les minéraux les plus importants pour les enfants.

Minéraux 6 à 11 mois 1 à 2 ans 3 ans 4 à 8 ans 9 à 13 ans 14 à 18 ans
Calcium 450 mg 500 mg 500 mg 700 mg 1100/1200*3 mg 1100/1200*3 mg
Chlorure 1,5 g 1,5 g 1,9 g 2,3 g 2,3 g
Chrome 5,5 µg 11 µg 11 µg 15 µg *4 24/35*3 µg
Fluor 0,4 mg 0,6 mg 0,6 mg *2 1,5/1,4*3 mg 2,9/3,2*3*6 mg
Phosphore 420 mg/kg 470 mg 470 mg 470 mg 700 mg 700 mg
Fer 8 mg 8 mg 8 mg 8 mg 11 mg 15/11*3 mg
Iode 50 mg 70 µg 90 µg 90 µg 150 µg 150 µg
Potassium 1100 mg 1400 mg 1800 mg 1800 mg 2900/3300*3 mg 3100/3500*3 mg
Cuivre 0,3 mg 0,3 mg 0,4 mg 0,4 mg 0,7 mg 0,9 mg
Magnésium 80 mg 85 mg 120 mg 120/200*1 mg 280 mg 280/350*3 mg
Manganèse 0,2/0,5 mg 0,5 mg 0,5 mg 1,0 mg *5 3,0*6 mg
Molybdène 10 µg 15 µg 15 µg 15/20*1 µg *6 65*6 µg
Sodium 0,4 g 1,2 g 1,2 g *7 *7 *7
Sélénium 50 µg 20 µg 25 µg 25 µg 40 µg 50/60*3 µg
Zinc 5 mg 5 mg 6 mg 6 mg 8/11*3 mg 9/12*3 mg

 

Les quantités sont données en milligrammes (mg), microgrammes (µg), ou milligrammes par kilogramme de masse corporelle (mg/kg). Les enfants de 0 à 5 mois n’ont besoin que de 210 µg de calcium et 0,2 µg de chrome.

*1    1ère quantité de 4 à 5 ans, 2ème quantité de 6 à 8 ans.
*2    Filles : 0,9 mg de 4 à 6 ans, 1,4 mg de 7 à 10 ans. Garçons : 1,0 mg de 4 à 6 ans, 1,5 mg de 7 à 10 ans.
*3    1ère quantité pour les filles, 2ème quantité pour les garçons.
*4    Filles : 21 µg. Garçons : 25 µg de 9 à 10 ans, 35 µg de 11 à 13 ans.
*5    Filles et garçons : 1,5 mg de 9 à 10 ans, 2,0 mg de 11 à 13 ans.
*6    Filles et garçons : 30 µg de 9 à 10 ans, 45 µg de 11 à 13 ans.
*6    De 15 à 17 ans.
*7    1,6 g de 4 à 6 ans, 2 g de 7 à 10 ans et 2,4 g de 10 à 18 ans.
(Vitamine Info, 2019, Voedingscentrum, 2019)

Le Centre sur l’alimentation indique qu’il y a une quantité maximum de chlorure à ne pas dépasser. On appelle cela la limite supérieure de sécurité. Pour le chlorure, elle est de 1,8 g pour les enfants de 1 à 3 ans, 2,7 g de 4 à 8 ans et 3,6 g à partir de 9 ans (Voedingscentrum, 2019)

De quels aliments peut-on tirer ces minéraux ?

Pour veiller à ce que votre enfant mange sainement, il est bon de savoir quels sont les minéraux les plus importants pour les enfants, et dans quels aliments ils se trouvent. Pour obtenir des informations précises sur les valeurs nutritionnelles des aliments, vous pouvez consulter la table des valeurs nutritionnelles et la Bibliothèque des Vitamines de Yummygums.

Minéraux les plus importants pour les enfants

Nous donnons ci-dessous quelques explications sur les minéraux les plus importants pour les enfants.

Fer
La tâche principale du fer est de transporter l’oxygène dans le corps, ainsi que de soutenir le développement du cerveau. Les personnes qui n’absorbent pas assez de fer se sentent souvent faibles ou elles ont des vertiges en se levant. Si vous avez ce type de symptômes, vous souffrez peut-être d’anémie due à une carence en fer. Avec leur croissance, les enfants utilisent beaucoup de fer, mais ils ont un apport suffisant s’ils mangent varié. Si vous remarquez que votre enfant devient moins actif ou qu’il prend sa tête dans ses mains lorsqu’il se lève, emmenez-le chez le médecin. Une simple analyse de sang permettra de contrôler le taux d’hémoglobine, Hb, directement lié au taux de fer. Vous pouvez soutenir l’absorption de fer de votre enfant en incluant dans tous ses repas des aliments riches en vitamine C, donc des légumes et des fruits, notamment les oranges, ananas, pamplemousses et tomates. Cela pourra améliorer l’absorption du fer par son corps (Oei, ik groei, 2019).

Sodium
Presque tous les aliments contiennent du sodium. Notre source principale de sodium est le sel de table, qui est constitué de 40% de sodium. Votre corps a besoin de sodium pour réguler l’équilibre hydrique et pour contrôler les muscles et les nerfs. Pour cela, il faut une petite quantité de sodium, bien moins que ce que le Néerlandais moyen consomme. Cela vient du fait que du sel est ajouté à de très nombreux produits. Utilisez donc le sel avec parcimonie, car un excès de sel peut mener à une hypertension artérielle. Et l’hypertension augmente les risques de maladies cardiovasculaires (Voedingscentrum, 2019).

Calcium
Le calcium est connu sous la forme de calcaire. Le calcium est nécessaire à notre organisme, notamment pour la santé de nos os. Les produits laitiers sont les sources principales de calcium, mais on trouve le calcium également dans les légumes, fruits à coque et légumineuses. Avant, il n’était pas possible d’avoir un apport suffisant en calcium sans ces produits, mais aujourd’hui, les laits végétaux conviennent également : ils contiennent du calcium ajouté.

Vitamines par tranche d’âge

Vous venez de lire qu’un bébé a besoin de moins de vitamines et minéraux qu’un enfant de huit ans. C’est pourquoi nous vous donnons ici encore quelques informations utiles par tranche d’âge.

Bébé (0 à 12 mois)
Dans les premiers mois, l’allaitement ou le lait infantile est suffisant pour votre bébé. Cela procure à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin : il suffit d’ajouter uniquement les vitamines D et K. Dès l’âge d’une semaine, et jusqu’à l’âge de quatre ans, vous pouvez lui donner un complément de 10 microgrammes de vitamine D par jour, parce que votre enfant ne peut pas encore tirer assez de vitamine D de son alimentation ou de la lumière du soleil. La vitamine K est importante pour la coagulation du sang, et probablement pour la formation des os. Une carence en vitamine K peut causer des saignements. À la naissance, les bébés reçoivent souvent de la vitamine K, parce qu’il y a des risques qu’ils aient développé une carence en vitamine K lors de la grossesse, par exemple si la vitamine K n’arrive pas à atteindre le bébé par le biais du placenta. De plus, les bébés n’ont pas encore assez de bactéries digestives pour fabriquer eux-mêmes la vitamine K. Si vous allaitez votre bébé ou que vous lui donnez moins de 500 millilitres de lait infantile par jour, il faut lui donner 150 microgrammes de vitamine K par jour, dès sa naissance et jusqu’à l’âge de 3 mois.

Enfants de 1 à 3 ans
À cet âge, les enfants peuvent être bien difficiles à table. Souvent, ils ne mangent pas assez de légumes, fruits, poissons et leurs apports en matières grasses sont trop faibles. Heureusement, vous avez maintenant une idée de quels aliments sont riches en vitamines et minéraux. Le fer, la vitamine D et les acides gras Oméga 3 (DHA) sont particulièrement importants pour les enfants de cet âge. Si vous avez besoin d’inspiration, vous pouvez regarder des sur oudersvannu.nl. Ceux-ci peuvent vous aider à planifier des repas pour toute une journée.

Enfants de 4 à 13 ans
Les enfants n’ont pas besoin de doses identiques de toutes les vitamines, et il est parfois difficile d’avoir une idée de leurs apports réels. Si vous voulez vous assurer que votre enfant a des apports suffisants en vitamines et minéraux, vous pouvez essayer ces exemples de menus du Centre sur l’alimentation néerlandais. Parlez aussi avec d’autres parents, et comparez les aliments et boissons que vous donnez à vos enfants.

Alimentation végétarienne

Si vous faites le choix de ne pas servir de viande ni de poisson, il est raisonnable de prêter attention aux apports en fer. Donnez suffisamment de céréales complètes, légumineuses, fruits à coque et œufs. Et favorisez les produits avec fer ajouté. La vitamine C améliore l’absorption de fer issu de l’alimentation, donc il est recommandé d’inclure des fruits et/ou légumes à tous les repas. Mais cela est valable également pour les enfants non végétariens. Si vous achetez des substituts de viande, choisissez plutôt ceux auxquels du fer et de la vitamine B12 sont ajoutés, ou prenez un complément alimentaire.

Alimentation vegan

Dans le cas d’une alimentation vegan (sans aucun produit animal), il vaut mieux contacter un diététicien. Si vous ne faites pas attention à un bon équilibre en nutriments, les risques de carence sont plus élevés. Avec le diététicien, vous pourrez veiller à ce que votre enfant ait tous les apports dont il a besoin (Ouders van nu, 2019).

Si vous souhaitez plus d’informations sur les sources de vitamines et minéraux, ainsi que la façon dont ces sources contribuent aux apports journaliers recommandés (AJR), vous pouvez consulter la page « Dans quels aliments ça se trouve ? » du Bureau pour les Informations sur les Vitamines. Cette page contient également des informations sur les conséquences d’une dose trop élevée ou trop faible de vitamines et minéraux. En outre, le Centre sur l’alimentation néerlandais fournit des informations supplémentaires sur les vitamines et minéraux.

Bibliographie

Consumentenbond. (2019, 10 29). Multivitamines voor kinderen. (I. Smit, Redacteur) Opgeroepen op 11 19, 2019, van Consumentenbond: https://www.consumentenbond.nl/vitamines-en-voedingssupplementen/multivitamines-kinderen

Oei, ik groei. (2019). Vitaminen en mineralen voor je kind. Opgeroepen op 11 28, 2019, van Oei, ik groei: https://www.oeiikgroei.nl/vitaminen-en-mineralen-voor-je-kind/

Ouders van nu. (2019). Belangrijke vitamines voor kinderen. (S. Verzuu, Redacteur) Opgeroepen op 11 26, 2019, van Ouders van nu: https://www.oudersvannu.nl/kind/voeding/belangrijke-vitamines-voor-kinderen/

Vitamine Info. (2019). Baby’s en kinderen. Opgeroepen op 11 28, 2019, van Vitamine Info: https://www.vitamine-info.nl/hoeveel-heb-ik-nodig/babys-en-kinderen/

Voedingscentrum. (2019). Alles over eten en drinken voor kinderen van 4-13 jaar. Opgeroepen op 11 21, 2019, van Voedingscentrum: https://www.voedingscentrum.nl/nl/zwanger-en-kind/alles-over-gezond-eten-voor-kinderen-van-4-13-jaar.aspx

Voedingscentrum. (2019). Chloride. Opgeroepen op 11 28, 2019, van Voedingscentrum: https://www.voedingscentrum.nl/encyclopedie/chloor.aspx

Voedingscentrum. (2019). Zout en natrium. Opgeroepen op 11 28, 2019, van Voedingscentrum: https://www.voedingscentrum.nl/encyclopedie/zout-en-natrium.aspx